Documentation‎ > ‎

Définitions

Qu'est-ce que la philanthropie ?

A notre époque, le mot philanthropie est généralement défini comme « des initiatives privées visant le bien public ». La philanthropie se distingue en cela de l’entreprise privée et des pouvoirs publics, puisqu’elle œuvre en faveur de l’intérêt collectif par l’action volontaire d’individus et d’organisations privées.

La philanthropie emprunte des formes très variées et se trouve au cœur de nombreuses traditions philosophiques et religieuses dans le monde. Nous utilisons à l’ESSEC une acception large de la philanthropie, entendue comme l’ensemble des transferts de ressources (financières, dons en nature, bénévolat…) librement consentis par des acteurs privés, en vue de servir le bien commun et d’améliorer la qualité de vie des personnes.

Philanthropie et charité

[...]

Philanthropie et mécénat

[...]

Philanthropie et entrepreneuriat social


Au sein de l'IIES, nous définissons l'entrepreneuriat social comme des initiatives privées dont la finalité première est sociale, adoptant une démarche innovante, inventant de nouvelles réponses aux problèmes sociaux, de nouvelles manières de mobiliser des ressources et se souciant tout particulièrement de maximiser leur impact social.

Il est certain que la philanthropie représente une source de financement importante des entreprises sociales, et que cette tendance va probablement se renforcer dans les années à venir. Antropia, premier incubateur social français, propose ainsi un fonds d'amorçage philanthropique sous forme de bourses ou de prêts d'honneur. Plusieurs fondations soutiennent financièrement la création d'entreprises sociales.

La philanthropie, comme l'entrepreneuriat social, est un domaine où l'initiative est mise au service du bien public. L'un comme l'autre ont pour horizon le changement social par l'action libre et volontaire d'individus et d'organisations privées, et se distinguent en cela de l'action des pouvoirs publics.

Mais les deux termes ne sont pas des synonymes :
  • Un philanthrope n'est pas nécessairement un entrepreneur : il peut s'agir d'un particulier effectuant un don d'argent à une association caritative, car la philanthropie ne nécessite ni la création d'une structure juridique particulière, ni la fourniture directe de produits et de services.
  • Un philanthrope n'est pas nécessairement un individu : la philanthropie est souvent le fait d'une fondation, d'une entreprise, d'un groupement de personnes, et pas d'un seul "créateur d'entreprise".
  • Un philanthrope transfère librement une partie de ses ressources : l'entrepreneur social cherche, lui, des ressources pour fournir produits et services répondant à des besoins "sociaux".